Les différents types de crowdfunding

 

Lancer son entreprise, son projet, on y a tous pensé et certains ont fait le pas ! Une idée, une équipe, des opportunité et… des resources de base. Sans elles, le passage de l’idée à la réalité n’est pas envisageable. Basiquement, ces ressources peuvent être d’ordre matériel (des locaux ou du matériel déjà à disposition), immatériel (un savoir-faire, des contacts, des droits) et évidement d’ordre financier.

Il existe différents moyens à mettre en oeuvre de manière synchronisée pour mobiliser cette dernière. Aujourd’hui, nous nous attarderons sur un de ces leviers, le Crowdfunding. Qu’est-ce que le crowdfunding ? Quels sont les différents types ? Quels sont les avantage de ce mode de financement ? Et comment bien réaliser une campagne de crowdfunding ? Autant de questions aux quelles nous allons répondre dans cet article. 

 

Tout savoir sur le crowdfunding

Vous avez un projet qui vous tient à cœur, mais hélas, vous n’avez pas de fonds pour le financer et les institutions bancaires traditionnelles ne semblent pas adhérer à votre idée ? Osez sortir des sentiers battus et optez pour le financement participatif ou crowdfunding en anglais.

Les différents types de crowdfunding

Le crowdfunding ou financement participatif est une manière de financer tous vos projets d’entrepreneuriat. Qu’il s’agisse d’un projet de création, de reprise ou de développement d’une activité, il reste une solution complémentaire aux financements habituels. D’une manière générale, le crowdfunding est utilisé en complément des modes de financement classique comme les crédits bancaires. Le crowdfunding peut prendre plusieurs formes.

Le don avec ou sans contrepartie

La première forme est le don avec ou sans contrepartie. Le don signifie que le financeur contribue volontairement au financement de votre projet. S’il s’agit d’un don sans contrepartie, le financeur agit en « coup de cœur ». En d’autres termes, il n’attend rien de votre part, mais croit en votre projet et souhaite vous aider de sa propre initiative.

Le don participatif avec contrepartie sous-entend que vous devez offrir un « cadeau » aux personnes qui vous aident à concrétiser votre projet. Cette contrepartie reste toutefois symbolique. Pour le remercier de son don, vous pouvez offrir au financeur une carte postale ou un t-shirt à l’effigie de votre société. Ce type de crowdfunding peut aussi prendre la forme d’une prévente ou de précommande des services ou produits qui ont suscité la campagne de financement.

Le don vous permet de tester votre marché et de vous constituer une première clientèle. Ces dons vous serviront de levier pour obtenir plus facilement d’autres moyens de financements comme les subventions ou encore les prêts bancaires.

Le prêt ou crowdlending

Les financeurs peuvent également vous accorder des prêts avec ou sans intérêts. Le prêt en crowdfunding diffère du crédit habituel par le fait qu’il ne nécessite ni caution ni garantie de votre part. Ce type de crowdfunding est souvent utilisé pour financer toutes les dépenses qui ne sont pas habituellement prises en compte par les organismes financiers. Ainsi, vous pouvez recourir au crowdlending pour combler vos besoins de liquidité ou financer un projet d’investissement immatériel.

D’une manière générale, le prêt en crowdfunding est octroyé pour une durée maximale de 7 ans. Le taux d’intérêt appliqué à ce type de prêt est en moyenne de l’ordre de 8 %. Notez également qu’il existe un montant maximal pour le crowdlending. S’il s’agit d’un prêt sans intérêt, le montant maximal accordé à chaque projet ne doit pas excéder les 5 000 euros. Le plafond du montant à accorder par projet est limité à 2 000 euros pour le cas d’un prêt avec intérêt.

Le crowdfunding sous forme d’investissement

Cette forme de financement participatif est encore appelée crowdequity. Le principe est simple. Le financeur injecte son argent dans le capital de votre entreprise. En contrepartie, il reçoit une rémunération. S’il investit sous forme de capital, il obtiendra des dividendes à hauteur de son investissement. Sa rémunération peut aussi prendre la forme de plus-values réalisées au moment de la cession des titres.

L’investissement peut aussi prendre la forme d’obligations. Vous rémunèrerez le financeur sous forme d’intérêts. Ce dernier peut aussi choisir les royalties comme investissement. Il sera alors financé sous forme de commission réalisée sur votre chiffre d’affaires.

Pourquoi faire du crowdfunding ?

Le crowdfunding présente de multiples avantages pour toutes les entreprises en quête d’un moyen alternatif de financement fiable et sans contraintes comme les prêts bancaires. Vous n’êtes pas encore convaincu ? Voici, quelques avantages du crowdfunding qui vous aideront sûrement à vous lancer.

Une alternative aux solutions de crédit traditionnelles

La crise financière a pour principale conséquence de durcir les réglementations bancaires en matière d’octroi de crédit. Désormais, souscrire à un emprunt pour financer son projet relève du parcours du combattant. Outre les conditions d’octroi renforcées, avec une exigence de cautions, de garants, etc., les termes des contrats ne sont pas non plus très avantageux pour l’entrepreneur. Le taux d’intérêt est sans cesse révisé à la hausse, sans compter la situation de dépendance créée par le crédit. En optant pour le crowdfunding, vous vous émancipez de toutes ces contraintes. Le prêt est souvent offert sans condition particulière. Il peut parfois être accordé sans intérêt, ce qui est un réel avantage.

Une publicité gratuite pour votre entreprise

Une campagne de financement participatif peut être un levier non négligeable pour le lancement de votre activité. Les supports de communication utilisés pour inciter les particuliers à investir dans votre projet sont aussi une manière d’assurer la promotion de vos produits et service. Les médias mais aussi les différents influenceurs sur les réseaux sociaux peuvent relayer l’information, touchant ainsi un plus grand nombre de personnes. Vous bénéficierez ainsi d’une campagne publicitaire gratuite, qui servira votre image. La plateforme sur laquelle vous réalisez votre campagne peut aussi vous accompagner tout le long de votre levée de fonds pour mieux vous aider à vous faire connaitre.

La validation de votre idée par votre communauté

Si votre campagne de levée de fonds via le crowdfunding remporte le succès, cela signifie que votre public cible apprécie votre idée. Si les internautes sont nombreux à investir dans votre projet, cela signifie qu’ils croient en votre projet et pourront devenir des clients potentiels dès la commercialisation de votre produit ou service. L’avancée de la campagne de collecte de fonds est le baromètre de l’acceptation de votre projet par votre communauté. Si vous récoltez rapidement la somme escomptée, cela signifie que votre projet est bien accepté. À l’inverse, si la campagne met du temps à décoller, c’est peut-être le signe que le concept comporte quelques failles. Vous pourriez ainsi réaliser quelques ajustements avant le lancement final du projet, ce qui est un atout non négligeable. Pour un entrepreneur, il est important de savoir rebondir et d’ajuster au mieux son concept afin d’éviter les faillites.

Augmenter la crédibilité de votre projet

Pour un entrepreneur qui débute son activité, l’adhésion de son projet par son public cible est un atout non négligeable. Avant d’investir, les organismes financiers doivent avoir l’assurance que le projet a une certaine viabilité. La meilleure preuve que vous pourriez leur offrir est l’adhésion de votre communauté à votre projet. C’est là que le crowdfunding prend tout son sens. En voyant la cohorte d’internautes adhérer à votre idée, les investisseurs seront plus enclins à vous écouter. Grâce à cette communauté, vous apportez une crédibilité supplémentaire à votre projet. Vous contribuez d’une certaine manière à rassurer les organismes financiers qui auront désormais moins de réticences à vous accorder le crédit ont vous avez besoin. Vous rassurerez aussi le public et arriverez à vous constituer une clientèle plus facilement.

Garder le contrôle sur votre projet

Avec le crowdfunding, vous gardez votre liberté d’action. Si vous choisissez le crowdfunding par l’investissement, les financeurs deviennent des actionnaires de votre entreprise. Contrairement aux actionnaires habituels, ces derniers n’interfèrent pas dans la direction de votre entreprise. Vous gardez le contrôle de votre activité et de votre projet. Les actionnaires ont un certain regard sur la stratégie que vous empruntez, mais d’une manière générale, vous restez le seul maître à bord. Vous ne dépendez nullement de vos actionnaires, ce qui n’est pas forcément le cas pour d’autres partenaires financiers.

Les personnes qui ont misé sur votre entreprise reçoivent une rémunération à hauteur de leur investissement, mais n’ont pas la main mise sur la direction de votre affaire. Toutefois, vous pouvez solliciter leur avis et bénéficier parfois de conseils avisés de la part des membres de votre communauté.

Comment réaliser une campagne de crowdfunding ?

Vous êtes convaincu que le crowdfunding est fait pour vous et vous avez envie de vous lancer pour financer votre projet ? Vous devez d’abord vous inscrire sur une plateforme de crowdfunding de votre choix. Une fois l’inscription réalisée, vous présentez votre projet auprès de votre interlocuteur auprès de la plateforme. Vous « vendez » la pertinence de votre idée en expliquant le concept et votre besoin en financement. Soignez la présentation de votre projet. Soyez clair et concis pour ne pas lasser les personnes qui vous lisent. Allez directement à l’essentiel, en offrant le maximum d’informations.

Une fois votre projet soumis, il sera examiné. La plateforme s’assure de la qualité du projet et de son porteur, en l’occurrence vous. Il vérifie si la nature du projet correspond aux valeurs véhiculées par la plateforme, si le concept est cohérent, etc. Une fois que votre projet est validé, il est mis en avant sur la plateforme. La nature du projet, ses différentes caractéristiques ainsi que le montant recherché sont mentionnés afin de mieux éclairer les internautes.

La campagne de crowdfunding est alors lancée. Il ne vous reste plus qu’à convaincre les internautes pour les inciter à investir dans votre projet. Pour cela, la plateforme peut vous aider, mais de votre côté, vous devez aussi soigner votre communication et stimuler votre communauté. Le mieux est de vous constituer une communauté Facebook et de communiquer massivement sur ce réseau social. N’hésitez pas à poster des informations sur votre campagne dans les groupes qui constituent le cœur de votre cible. Le contenu doit être attractif, mais non commercial. Il doit être le plus visuel possible. Story telling et production vidéo sont d’excellentes manières d’assurer votre communication sur les réseaux sociaux.

Le mailing est aussi une excellente manière de communiquer sur votre campagne de financement participatif. Envoyez un mail à votre réseau pour leur expliquer votre concept et ses atouts. N’oubliez pas d’ajouter le lien vers la plateforme où ils pourront financer votre projet.

La communication digitale est importante, mais pour toucher le plus grand nombre, des promotions et des présentations ne sont pas de trop. Allez à la rencontre de vos potentiels contributeurs pour leur expliquer de vive voix le concept de votre projet et les raisons qui vous poussent à choisir le financement participatif. Ne vous contentez pas de mots et de chiffres. Si cela est possible, apportez des maquettes, des prototypes pour rendre votre projet plus réaliste et rassurer les potentiels contributeurs.

La communication est importante puisque vous devez convaincre l’internaute de choisir votre projet parmi les dizaines d’autres mis en avant sur la plateforme. Chaque internaute est libre de choisir le projet qu’il souhaite financer et d’y mettre la somme qu’il souhaite. Rappelez-vous également que vous n’avez qu’un laps de temps bien défini pour pouvoir collecter le fonds nécessaire. Une fois ce délai dépassé, si vous ne réunissez pas la somme minimale requise, les contributeurs retrouveront leur argent et votre projet ne sera pas financé.

 Alors ? Convaincu par le crowdfunding ? Lancez-vous sur Ekosea.com !